Edward Snowden : « Nous avons fait beaucoup de chemin »

par K.S.

« Comme je l’ai déjà dit […], dire que l’on se fiche du droit à la vie privée sous prétexte que l’on n’a rien à cacher serait comme déclarer que l’on se fiche du droit à la liberté d’expression sous prétexte que l’on n’a rien à dire.

Le droit à la vie privée, de même que le droit à la liberté d’expression, ne peuvent être pris pour acquis. Nous ne pouvons rester impassibles face à ces atteintes à nos droits. »

Intégralité du texte à lire sur http://lien.amnesty.fr/u/gm.php?prm... ; voir aussi http://penselibre.org/spip.php?arti... et http://penselibre.org/spip.php?arti....


Dans la même rubrique