Penser libre, le site des amis d’André Arru

Accueil > Laïcité et lutte contre les lobbies religieux > Nouvelle brève

Nouvelle brève

dimanche 22 avril 2007

TRAGIQUE DISPARITION :

Jusqu’à ces derniers jours, on trouvait sur WIKIPEDIA au mot «  limbes » :
« Dans la religion catholique, les limbes (du latin limbus, « marge, frange ») sont deux lieux de l’au-delà situés aux marges de l’enfer. Par extension, ils désignent un état intermédiaire et flou.
Le mot n’apparaît ni dans la Bible, ni chez les Pères de l’Eglise [1]. Il émerge au XIIIe siècle dans la pensée scolastique, qui distingue deux limbes. »

Depuis le 21 avril 2007 à 17 h 57, on peut lire :
« Dans la religion catholique, les limbes (du latin limbus, « marge, frange ») étaient deux lieux de l’au-delà situés aux marges de l’enfer. Par extension, ils désignent un état intermédiaire et flou.
En avril 2007, la commission théologique internationale de l’Eglise catholique romaine publie ses conclusions sur la question, déclarant que les limbes reflètent une vue indûment restrictive du Salut, et ne doivent pas être considérées comme faisant partie de l’enseignement de l’Eglise[1].
Le mot n’apparaît ni …(etc.) »

Voici qui entraîne de lourdes conséquences.
D’abord, en restant dans la logique d’une vie « éternelle » que deviennent les pauvres âmes jusque-là contenues dans les dites limbes ?
Ensuite, jusqu’où ira l’Eglise dans les délocalisations ? Après les limbes, qui ? Purgatoire, Enfer, Paradis ? Inquiétant.
Enfin, l’expression « être dans les limbes… » va perdre de son sens et c’est bien dommage.

Messages

  • Merci à la rédactrice (je suppose) de cette brève. c’est exactement le type d’anticléricalisme que je supporte, pertinent sans se prendre au sérieux, incisif sans devenir vulgaire, convaincant sans être lourd et vulgaire.

    Pierre