Travail

mercredi 22 avril 2015

Il ne faut rien attendre des traitements symptomatiques de la « crise, car il n’y a plus de crise : un nouveau système s’est mis en place qui abolit massivement le travail, il restaure les pires formes de domination, d’asservissement, d’exploitation en contraignant tous à se battre contre tous pour obtenir ce travail qu’il abolit.
(André Gorz)