Iran - Solidarité internationale
Liberté pour TOOMAJ SALEHI !
condamné à mort le 24 avril 2024 pour « corruption sur Terre ».
Article mis en ligne le 18 mai 2024
dernière modification le 16 mai 2024

par Marc

Déjà arrêté et condamné à six mois de prison pour « diffusion de propagande contre l’État » en septembre 2021 en raison de ses textes contre le régime théocratique islamiste, puis arrêté en octobre 2022 pour « incitation à la sédition » lors de la révolte « Femme, vie, liberté », Toomaj Salehi est finalement condamné à six ans et trois mois de prison en juillet 2023 avec interdiction de pratiquer la musique. L’artiste est à nouveau arrêté peu après sa sortie de prison en novembre 2023 et vient d’être condamné à mort le 24 avril 2024 pour « corruption sur Terre ».

Tomaj Salehi avait déclaré, comme Bakounine : « Je pensais que la situation la plus triste pour une personne était d’être seule sous la torture, maintenant je comprends qu’être seul à être libéré tandis que les autres sont toujours en prison, est encore plus amer ».
En novembre dernier, Toomaj avait pu rencontrer la militante contre le port du voile obligatoire, Sepideh Rashnu, qui doit purger une peine de quatre ans de prison. Puis, à la prison d’Evin (Téhéran), en janvier de cette année, il s’était joint à la grève de la faim de Narges Mohammadi, militante pour les droits humains, prix Nobel de la paix 2023, condamnée pour avoir dénoncé la dictature religieuse et ses oppressions à l’encontre des femmes.
Des rassemblements de soutien ont eu lieu dans différents pays.
P.-S.

https://blogs.mediapart.fr/hengameh-hoveyda/blog/250424/toomaj-salehi-un-artiste-condamne-mort-pour-son-audace
Une pétition circule sur change.org : https://www.change.org/p/free-iranian-protest-rapper-toomaj-salehi-freetoomajsalehi-freetoomaj
http://cnt-ait.info/2024/04/26/que-de-soutien-a-toomaj-salehi/


Dans la même rubrique