Le monde est-il injuste par peur de l’ennui ?

lundi 13 juillet 2009
par  Fa
popularité : 13%

«  Je me disais donc que le monde est dévoré par l’ennui. Naturellement, il faut un peu réfléchir pour se rendre compte, ça ne se saisit pas tout de suite. C’est une espèce de poussière. Vous allez et venez sans la voir, vous la respirez, vous la mangez, vous la buvez, et elle est si fine, si ténue qu’elle ne craque même pas sous la dent. Mais que vous vous arrêtiez une seconde, la voilà qui recouvre votre visage, vos mains. Vous devez vous agiter sans cesse pour secouer cette pluie de cendres. Alors, le monde s’agite beaucoup. »

[/Georges Bernanos,/]
[/ Journal d’un curé de campagne/]

Comment répondre à la question : comment serait un autre monde plus juste ?

On peut commencer par répondre par la négative en balayant cette possibilité au rang des utopies ou bien en argumentant sur le supposé ennui induit par un monde juste. Ainsi, lorsque Eva Joly [1] souhaite « une autre organisation de la société plus juste et une vie qui a plus de sens », un certain Eric Naulleau (journaliste) lui rétorque « avez-vous vu le film Norvégien « Norway of Life » [2] … où les gens sont tellement heureux qu’ils se jettent par la fenêtre ? ».

En réalité, ce film traite d’un monde où la vie est parfaite, dans le sens de parfaitement organisée, mais dépourvue d’émotion.

expérience de Milgram

Absence d’émotion et bonheur ne me semblent pas aller de pair, l’exemple du journaliste devient donc caduc. Un monde « parfait » ne saurait être ni aseptisé, ni uniforme.

Comme le dit Antoine Houdar de la Motte « l’ennui naquit un jour de l’uniformité »

Y-a-t-il une sorte d’inconscient collectif qui imagine un tel monde comme figé, sans mouvement, sans vie ? Cette idée me semble contredire la théorie qui dit que l’homme est toujours à la recherche d’une meilleure niche écologique et donc forcément en évolution permanente.

Selon un autre point de vue, dans la philosophie chinoise, l’interaction de deux forces (le Ying et le Yang) crée du mouvement et ces forces sont indissociables.

Ainsi, un monde humainement idyllique comporterait une pointe de son contraire. Tout serait question de proportion.

Certaines théories comme par exemple, la théorie keynésienne, fervente de l’intervention de l’Etat dans la vie économique-capitaliste, applique ce précepte. L’idée consiste à proposer, ce que l’on pourrait appeler, une forme de mixité entre le capitalisme sauvage et un état régulateur. Ce courant de pensée, s’oppose d’ailleurs, aux théories de Milton Friedman, mises en place dans la seconde partie du 20ème siècle notamment au Chili, mais aussi en Argentine, en Pologne et en Russie profitant de l’effondrement du communisme . La mise en pratique des théories libérales de Friedman aboutit à un productivisme effréné sous couvert de liberté d’entreprendre et à un accroissement des inégalités et injustices entre les hommes.

Je ne prétends pas que le keynésianisme serait le modèle utopique auquel j’aspire, mais il serait certainement plus juste que le modèle friedmanien dans lequel nous continuons à nous embourber.

Reste à savoir pour qui ce monde serait idéal ? Il est certain qu’à l’heure actuelle, le monde est idéal pour quelques catégories de personnes, pourvu qu’elles cumulent tous les privilèges et une forte dose de manque d’empathie. D’autres, moins privilégiées, mais tout aussi indifférents au sort de leurs concitoyens et peu gênés par la malhonnêteté intellectuelle, n’y trouveront rien à redire.

De mon point de vue, quel que soit le monde où l’on vit, la poésie, l’art, la réflexion et l’amour ne peuvent pas laisser de place à l’apathie, même si cela suppose des émotions et donc parfois des chagrins.

[|«  Il faut nous aimer sur terre.|]
[|Il faut nous aimer vivant.|]
[|Ne crois pas au cimetière.|]
[|Il faut nous aimer avant.|]
[|Ma poussière et ta poussière deviendront le gré des vents.
 »|]

[/Paul Fort/]

Fa


[1Eva Joly : ex-juge d’instruction de la célèbre affaire d’Elf, de nationalité Franco-Norvégienne

[2Film de Jens Lien


Brèves

20 juin - 20 juin : Journée mondiale des réfugiés.

Plus de 5000 personnes sont encore mortes noyées en 2016 en Méditerranée. La France, terre (...)

8 mai - Au mois de mai

En mai 1931, sortie à Paris du premier numéro du mensuel "La Grande Réforme" sous-titré : Organe (...)

1er décembre 2016 - 1er décembre : Journée pour les Prisonniers pour la Paix

Le 1er décembre de chaque année, l’Internationale des Résistan(te)s à la Guerre et ses membres (...)

6 août 2016 - Le 6 et le 9 août 1945

Ne pas oublier : Le 6 août 1945, à Hiroshima (Japon), le feu nucléaire de la première bombe A, (...)

14 juillet 2016 - Bêtise et méchanceté humaine :

Corrida, jusqu’au bout de l’absurde et de la haine du vivant : La mère du taureau Lorenzo qui à (...)