La mère des pollutions

par Gérard CONDORCET
mercredi 23 décembre 2009
par  K.S.
popularité : 2%

Trouvé sur www.ecologie-radicale.org ce texte de Gérard Condorcet daté du 20 décembre 2009 :

La mère des pollutions.

Les dirigeants de la planète, démocrates d’apparence ou dictateurs rouges ou bruns, émargent tous à la secte des adorateurs du Marché, du profit, de la
croissance infinie des intérêts financiers de leurs commettants.

Cette secte peut bien organiser des « grenelles » de l’environnement, des sommets pour le climat, des conférences pour La biodiversité, elle perdure à nuire
en se gardant d’aller à la racine du mal.

Quel est le polluant le plus nocif, le plus délétère pour la Nature et la santé humaine, les eaux et les sols, les aliments, l’air des villes et
celui des champs ?

Quel est le polluant le plus répandu partout sur la terre, dans les pays « méchants » et les pays « gentils », selon les modes et conformismes, dans les
démocraties d’apparence et les régimes totalitaires ?

Quel est ce polluant qui appelle tous les autres ?

Serait-ce le gaz carbonique ou le méthane qui accentuent l’effet de serre, le DDT d’hier et les mille molécules de l’agrochimie d’aujourd’hui, la dioxine
ou le benzène, les radio-éléments ou les ondes électro-magnétiques, les goudrons ou les nitrates ?

Non, le premier polluant : c’est la pulsion de lucre, la fièvre de l’argent, la quête du profit qui appellent l’industrialisation, le commerce, le productivisme
agricole, le tourisme grégaire, l’urbanisation galopante, en un mot le « développement infernal ou pseudo-durable ».

C’est que l’animal humain est cupide, tout aussi naturellement et pour les mêmes raisons qui poussent les autres animaux à posséder des territoires et
des partenaires reproducteurs.

Dénoncer la cupidité en elle-même équivaudrait à se lamenter sur la libido.

Mais, pas plus que la libido ne justifie le viol, l’esprit de lucre qui habite tout humain, des petits voleurs des rues aux grands voleurs des cercles privés
du pouvoir et des chasses mondaines, du salarié besogneux et dévoué au commerçant vorace, ne justifie le système politique actuel fondé sur l’exacerbation
de cet instinct.

Les maîtres du système tentent de peindre en vertu les tares de l’espèce, faisant de la fortune indécente, nécessairement mal acquise, une récompense
divine ou la sanction de mérites méconnus.

Grands maîtres de la manipulation mentale, propriétaires des médias qui façonnent l’esprit du troupeau, ces dirigeants essaient d’inculquer aux bons enfants
dociles que leur luxe, leurs caprices de stars, leurs débauches de pailletttes et de frimes, leur vulgarité qui n’a rien à apprendre des idiots de villages,
sont des gratifications normales de leurs talents et de leurs efforts.

Or, ce système prévaricateur, de croissance et de développement, génère des empoisonnements de l’environnement, une marchandisation des animaux, êtres sensibles
niés dans leur caractère d’êtres, une exploitation de la Nature, une élimination progressive et inéluctable de la biodiversité et un avilissement de l’homme
lui-même rangé parmi les variables économiques.

Car, dans ce système mondialisé, temple du profit, du lucre, de l’argent indécent, tout est finalement sacrifié au commerce, aux gains immédiats, à la spéculation.

Que ceux qui furent déçus, en France, par les piètres résultats du « Grenelle », organisé en grand spectacle par les amis du CPNT, qui s’affligent aujourd’hui
du vide de la conférence de COPENHAGUE sur le climat, qui espèrent des pouvoirs en place des mesures éclairées et généreuses pour le vivant, se réveillent
enfin !

Nous n’avons qu’une chose à attendre de ceux qui gouvernent avec et pour les ennemis de la terre :

qu’ils s’en aillent !

Le temps de la colère et de la révolte, pour ceux qui demeurent conscients, est venu.

Gérard CONDORCET
(Convention Vie et Nature pour une écologie radicale)

(NB : les illustrations sont celles du site "Penser libre et non de la Convention Vie et Nature)


Brèves

27 juillet 2016 - Le 27 Juillet sur Ephéméride anarchiste

Le 27 juillet 1924, à La Haye (Pays-Bas) à l’occasion du vingtième anniversaire de la création de (...)

25 février 2014 - A visiter : le site des Giménologues

Plein d’infos intéressantes et remarquablement illustrées sur :
http://www.gimenologues.org

12 juin 2013 - Contre le commerce des armes

L’Union pacifiste de France annonce le congrès annuel du Réseau européen contre le commerce des (...)

18 octobre 2011 - Femmes d’Espagne en lutte

Le site des Giménologues signale la parution, aux éditions ACL (Atelier de création libertaire) du (...)

15 mai 2011 - Éloge de la non violence, de la stratégie et de la patience.

Premiers pas...
Une internaute nous signale cette vidéo qui peut paraître un peu simpliste, (...)