Lapider pour dissuader :

une justice d’abattoir visant à contrôler le corps des femmes !
mercredi 13 octobre 2010
par  K.S.
popularité : 15%

Le site de l’UFAL (Union des familles laïques) a mis en ligne le 4 octobre dernier un article intitulé « Lapider pour dissuader : une justice d’abattoir visant à contrôler le corps des femmes ! » signé par Ana Pak et dont voici quelques extraits :

Pendant longtemps, la lapidation me faisait tellement horreur et m’effrayait au point que je n’osais m’arrêter pour savoir qui était lapidé, et pourquoi.
De loin je soutenais des actions contre la lapidation, je signais des pétitions, sans vouloir comprendre son mécanisme de près.
Ce fut en 2008 et avec la lapidation d’Esha, une enfant somalienne, que j’ai compris que cette chose était encore plus abominable que je ne pouvais l’imaginer !

Esha m’habitera pour toujours. Pour elle et pour toutes les petites filles qui risquent être lapidées, il faut exiger l’abolition de cet acte.
Alors j’ai commencé à confronter de près la réalité de la lapidation. Au musée du Louvre deux œuvres, dont une de Nicolas Poussin inspirée de la Bible, mettent en scène cette barbarie.
Les deux tableaux montrent une jeune femme à terre et des hommes jetant des pierres sur elle. L’une gît par terre, seule, brisée, accroupie et déshumanisée, les hommes sont debout en meute déchaînée, assaillants.

L’auteur de l’article indique qui est visé (e) par la lapidation, et comment celle-ci se déroule…
Description réaliste et pénible dont les lecteurs pourront prendre connaissance directement sur http://www.ufal.info/feminisme-et-l....
Dans ce même article sont données des informations sur les mouvements de refus de la lapidation dans des pays de tradition musulmane. Ainsi :

En Iran, depuis les années 2000, des féministes sont à l’origine d’une campagne contre la lapidation. Et récemment en Afghanistan des femmes ont lancé la campagne de « 50% » [1]. Elles organisent des manifestations, recueillent des pétitions, et demandent aux femmes d’écrire des lettres au président Karzaï, pour en finir avec la lapidation, cette pratique et cette idéologie. On lit sur leur pancarte « la loi oui, la régression non ! ».

L’auteur conclut :

« Il faut continuer à croire que les pressions peuvent aboutir à des lois internationales qui punissent les pays ou les individus qui pratiquent cette barbarie patriaco-phallocentrique ! Luttons pour son abolition !
La peine de mort quelle que soit sa forme doit être abolie !


[1Pour dire que 50 % des votants sont des femmes !


Brèves

27 juillet 2016 - Le 27 Juillet sur Ephéméride anarchiste

Le 27 juillet 1924, à La Haye (Pays-Bas) à l’occasion du vingtième anniversaire de la création de (...)

25 février 2014 - A visiter : le site des Giménologues

Plein d’infos intéressantes et remarquablement illustrées sur :
http://www.gimenologues.org

12 juin 2013 - Contre le commerce des armes

L’Union pacifiste de France annonce le congrès annuel du Réseau européen contre le commerce des (...)

18 octobre 2011 - Femmes d’Espagne en lutte

Le site des Giménologues signale la parution, aux éditions ACL (Atelier de création libertaire) du (...)

15 mai 2011 - Éloge de la non violence, de la stratégie et de la patience.

Premiers pas...
Une internaute nous signale cette vidéo qui peut paraître un peu simpliste, (...)