Coran alternatif ou Coran continu.doc

Nestor Potkine
jeudi 21 juin 2007
popularité : 9%

JPEG - 6.4 ko

Quelle nuit ! Je viens de la passer à la recherche de ce qui se dit sur Internet à propos de l’islam et de ses désagréments. J’ai commencé par listislam.cjb.net, un site si mystérieux quant à ses auteurs, mais si chrétien et si yankee dans ses éloges, qu’il est difficile de le croire innocent de tout lien avec l’un des organes, public ou clandestin, du gouvernement des Etats-Bénis. Listislam recense tout, ou presque ;

- Les sites hindous, voire extrême-hindous, qui rappellent que lors de la séparation de l’Inde et du Pakistan, en 1947, les Musulmans ont massacré des centaines et des centaines de milliers d’Hindous (les Hindous survivants leur ont rendu la politesse).

- Les sites chrétiens, américains le plus souvent, qui s’inquiètent de prouver aux Musulmans que le Coran abonde en réminiscences chrétiennes mal digérées (mais 1/ rien n’est bien digéré dans le Coran, 2/ les Musulmans le savent déjà, merci). Ces sites offrent à l’internaute athée l’impression savoureuse de voir l’Hôpital se moquant de la Charité. Ils se donnent beaucoup de mal pour dénicher des conversions d’enturbannés déposant leur poignard, s’agenouillant à l’ombre de la croix, et proclamant leur abandon du sadisme glorieux pour le masochisme glorifié.

- Les sites terrifiés qui, comme Jérémie annonçant la destruction de Jérusalem, crient à l’islamisation imminente de la France, à l’infiltration des Etats-Unis par les taupes d’Al-Qaeda et à la prise du pouvoir dans le monde entier par les Nations Unies (sic), à la ruine prochaine du Danemark vidé de son sang par les Musulmans assoiffés d’aide sociale.
Ceux-là se retiennent mal d’en profiter pour appeler à l’union de la race blanche, au relancement des Croisades, au perfectionnement technologique des ratonnades, et au retour des valeurs nationales-morales.

- Les sites qui tentent de trouver dans le Coran autant de contradictions et d’absurdités qu’on en trouve dans la Bible ; leur quête tourne bientôt court parce que le Coran est une rumination si vide, si vague, si incohérente, si pathologique, que l’on retombe sempiternellement sur les mêmes arguments ; la cosmologie médiévale, les versets taillés sur mesure pour satisfaire la vie sexuelle de Mahomet, la grossièreté de son Paradis, la contradiction entre le verset qui proclame qu’il n’y a pas de coercition en matière de religion et la bonne vingtaine de versets différents qui appellent au meurtre de quiconque doute de la mission divine de l’époux d’Aïsha, six ans, déflorée à neuf. Mais j’ai quand même appris que le mot « châtiment » reviendrait 365 fois dans le Coran.

Trois types de sites valent en revanche la visite.

Les plus tragiques :
les sites iraniens (commencez par homa.org), dont certains montrent d’atroces vidéos de supplices musulmans (la lapidation ne peut se faire qu’avec des pierres ni plus petites, ni plus grosses qu’un poing d’homme… imaginez la rapidité de la mort des femmes lapidées…) et apportent bien d’autres preuves de la brutalité de la théocratie iranienne.

Les plus émouvants :
les sites d’athées et d’apostats d’origine musulmane, dont le plus ancien est sans doute celui d’Ibn Warraq, l’auteur dont j’ai rendu compte quelques mois plus tôt. Ces sites commencent à apparaître, en grande partie grâce au courage de Warraq et des apostats présents sur son site, comme des champignons après la pluie. On voit des Turcs (non pas Atatürk, mais Atheturk), des Egyptiens (theegyptblog.blogsnet.com), des Malais, des Français (Islamla.com). Si j’en crois les déboires de mon ordinateur tentant de cliquer sur des onglets, ils semblent subir de sérieuses attaques de la part de hackers barbus.

[*Enfin, rarissimes, les sites drôles, ou qui se veulent drôles. L’un y réussit presque, si l’on n’est pas trop regardant ; il affirme être l’œuvre de femmes musulmanes (musulmanesonline.com). Elles proposent, entre autres, la liste complète des versets anti-infidèles du Coran et un onglet « Féminité-shopping », dont on devine de quelles images il accompagne le « Baby-Boom », le « Cocktail Molotov sans alcool », ou « la colonie de vacances à Ramallah ». C’est d’un dessin de ce site que vient le titre, pas très subtil certes, de cet article. Pourquoi cet humour d’une finesse discutable me rend-il heureux ? Parce que c’est lorsque ses propres affidés commencent à se moquer d’elle ouvertement qu’une religion voit le commencement de la fin.*]


Brèves

24 juillet 2013 - Jacques Prévert :

"Les religions ne sont que les trusts des superstitions."
(Spectacle /1952)

26 juin 2013 - Ne pas oublier Amina :

Pétition :
http://www.avaaz.org/fr/petition/FR...
et articles http://penselibre.org/spip.php?arti.

24 mai 2013 - Religion modérée...

"Une religion est modérée lorsqu’elle n’a pas de bras armé ; ou quand elle cesse d’y recourir. Ou (...)

31 janvier 2012 - Nice : Défense de la laïcité

"Pour un service Public
de la PETITE ENFANCE"
Vendredi 10 Février de 18h.30 à 20h
Plus de (...)

3 octobre 2010 - Lourde (s) bavure...

Le 13 septembre dernier : un convoi de pèlerins italiens à destination de Lourdes sur un train de (...)