Un Mémorial de La Marseillaise

jeudi 5 mai 2011
par  Léonore
popularité : 8%

Depuis les premiers jours de mars 2011 à Marseille, le centre ville abrite un Mémorial de la Marseillaise, au 23 de la rue Thubaneau, dans l’ancienne Salle du Jeu de Paume où fut constitué le corps des fédérés marseillais qui rendirent célèbre le "Chant de l’Armée du Rhin" appelé plus tard "chant des Marseillois", pour devenir enfin l’hymne national.

Enseigne du Mémorial, rue Thubaneau, 13001 Marseille

Inauguré en grande pompe par le maire de Marseille, Jean-claude Gaudin, et le ministre de l’Éducation nationale Luc Chatel, ce musée entend rappeler les vertus de la "Marseillaise", celles du drapeau français, de la devise « Liberté, égalité, fraternité » constituant selon le ministre de l’éducation des "valeurs issus de la Révolution", qui devront être enseignées comme piliers de l’enseignement civique. Et, à toutes fins utiles, pour un possible conflit armé, inviter les écoliers à jurer "sur l’autel de la Patrie" de "vivre libre ou mourir".

Deux amis de l’Union pacifiste, qui ne peuvent accepter l’appel guerrier du refrain « Qu’un sang impur abreuve nos sillons ! » décidèrent cependant de s’y rendre, pour s’en faire une idée personnelle. Par un magnifique après-midi d’avril, les voilà sur place. On passe d’abord par un passage typiquement marseillais, puis par une cour inondée de soleil, l’entrée est solennelle, des draperies sombres, des cocardes partout…

Entrée : 7 euros pour les adultes (5 pour les enfants).
Y a-t-il une réduction pour les seniors ? Non, répond poliment le jeune homme de l’accueil, le musée est privé [1]. Étonnement scandalisé des deux pacifistes, qui ne tardent pas à retrouver la sortie.

Eh bien voilà : le Mémorial dédié à l’hymne national La Marseillaise, est privé. Nouvel exemple, nouveau symbole d’une République toute entière ou presque privatisée.

En vitrine de la boutique : La gomme (format bureau ou écolier) avec la mention imprimée : gomme à privilèges : il en faudrait des millions, et de bien plus grand format !

Heureusement, il existe d’autres versions moins sanguinaires, quoique offensives, de La Marseillaise. On en trouvera quelques unes en document joint ci-dessous.

Léonore


[1Gestion confiée à « Vert Marine, organisme qui « des équipements de sport et de loisirs, partout en France, pour le compte de collectivités ou de territoires » selon les termes même de l’entreprise.


Documents joints

D'autres versions de la Marseillaise

Brèves

18 août - Sacco et Vanzetti

Le journal des I.W.W du 13 août 1927, annonçant la future exécution de Sacco et Vanzetti :
Dans (...)

8 août - Ne pas oublier : Les 6 et 9 août 1945

Les 6 et 9 août 1945, bombardements atomiques sur les villes de Hiroshima (340 000 habitants) et (...)

20 juin - 20 juin : Journée mondiale des réfugiés.

Plus de 5000 personnes sont encore mortes noyées en 2016 en Méditerranée. La France, terre (...)

8 mai - Au mois de mai

En mai 1931, sortie à Paris du premier numéro du mensuel "La Grande Réforme" sous-titré : Organe (...)

1er décembre 2016 - 1er décembre : Journée pour les Prisonniers pour la Paix

Le 1er décembre de chaque année, l’Internationale des Résistan(te)s à la Guerre et ses membres (...)