Gorleben 365

Actions de blocage
jeudi 21 juillet 2011
par  K.S.
popularité : 8%

Le site http://castor.divergences.be/ reprend de l’actualité.

La page d’accueil fait remarquer que si le parlement allemand a décidé la fermeture définitive des centrales nucléaires au cours des prochaines dix années, il n’existe à ce jour aucune solution sécurisée pour un stockage de durée illimitée des déchets dont la production continue.

Dès le début des recherches il était connu que le lieu de stockage choisi, les mines de sel de Gorleben, n’offrait aucune garantie sur le plan géologique. Cependant, les transports de matières radio-actives venant de France (la Hague) puis de Grande Bretagne (Sellafield) vont continuer.
Gorleben 365 propose de participer à des actions de blocage non-violentes.

« Le blocage débutera le 14 août 2011 et se fera sur une période de 365 jours. Apportez votre concours : Que vous apparteniez au mouvement antiatomique ou à un club de pétanques, que vous tricotiez des chaussettes sur le chantier ou que vous y invitiez votre famille à un pique-nique. On fait appel à votre imagination, à vos initiatives et à votre courage. »

« Nous allons barrer la voie d’accès aux sites souterrains à explorer. Par cette action, nous souhaitons motiver d’autres personnes à ne pas déléguer leurs responsabilités, mais à s’engager personnellement pour la sortie du nucléaire. Nos blocages constituent des actes de désobéissance civile. Nous ne respecterons pas les lois et prescriptions destinées à protéger le bon déroulement de la reprise de l’exploration de la mine de sel. Nous ne libérerons pas la voie de notre plein gré, car face au risque que comporte l’énergie nucléaire et à l’absence de solution au problème des déchets nous jugeons notre action légitime et nécessaire. Si la police tente de nous disperser, nous réagirons avec pondération et sans violence. Une interdiction de manifester ou des poursuites judiciaires ne nous feront pas reculer.

"Nous offrons à tous les êtres humains notre sincérité, notre respect et une invitation au dialogue."

Nous nous battons pour la vie et pour des lendemains dignes d’être vécus. C’est ce qui régit notre action. Nous n’infligerons de blessure à personne. Nous offrons à tous les êtres humains notre sincérité, notre respect et une invitation au dialogue. Les policiers et les employés de la mine ne sont pas nos adversaires, et donc nous cherchons à montrer par notre comportement que nous portons à chaque policier/ère et à chaque collaborateur/trice de la mine le respect dû à tout être humain, même si nous critiquons leurs actes et leur rôle. Dans notre action commune, nous essayons de travailler avec des structures non hiérarchiques, c’est à dire que nous ne prenons pas de décisions majoritaires, mais consensuelles, en nous concertant mutuellement autant qu’il est possible de le faire. Nous dérangerons de façon non-violente et déterminée le bon déroulement de l’exploration de la mine de sel. »

Plus de détails et un bulletin d’inscription sur : http://castor.divergences.be/spip.p....

Ne l’oublions pas : le nucléaire ne connaît pas les frontières, c’est la planète toute entière qui est concernée.

SKS


Brèves

27 juillet 2016 - Le 27 Juillet sur Ephéméride anarchiste

Le 27 juillet 1924, à La Haye (Pays-Bas) à l’occasion du vingtième anniversaire de la création de (...)

25 février 2014 - A visiter : le site des Giménologues

Plein d’infos intéressantes et remarquablement illustrées sur :
http://www.gimenologues.org

12 juin 2013 - Contre le commerce des armes

L’Union pacifiste de France annonce le congrès annuel du Réseau européen contre le commerce des (...)

18 octobre 2011 - Femmes d’Espagne en lutte

Le site des Giménologues signale la parution, aux éditions ACL (Atelier de création libertaire) du (...)

15 mai 2011 - Éloge de la non violence, de la stratégie et de la patience.

Premiers pas...
Une internaute nous signale cette vidéo qui peut paraître un peu simpliste, (...)