"Menaces sur la liberté d’expression et la laïcité"

mardi 22 novembre 2011
par  K.S.
popularité : 16%

Une amie internaute, qui contribue régulièrement à la vie du site en nous adressant des documents, nous écrit ceci :

"Ces temps-ci les intégristes de tous poils (enfin, religions) sévissent tout particulièrement dans les domaines de la culture et de l’information :

- pièces de théâtre conspuées à Paris, Bordeaux, Rennes et ailleurs (par exemple la pièce de l’Argentin Rodrigo Garcia “Golgota Picnic” à Toulouse),

- attentats à des locaux pour "blasphème" : locaux de Charlie Hebdo,
mais aussi menaces et attaques contre Nabil Karoubi, le PDG de la chaine tunisienne Nessma TV après la diffusion de “Persépolis”, le magnifique film de Marjane Satrapi,

et bien d’autres encore que je ne saurais nommer ici... Le net regorge de cas plus édifiants les uns que les autres !

La liste s’alourdit de jours en jours avec la complicité des Etats (y compris certains supposés laïques pourtant).

Il est clair qu’outre la qualification de "blasphème" qui motive ces exactions, toutes les religions ont, de tous temps (et à plus forte raison quand elles sont pensées et appliquées par les intégristes), considéré l’accès au savoir du plus grand nombre comme une grave menace pour l’exercice de leur domination. Alors, leur réponse à ce danger ?

L’intimidation par tous les moyens !

A quand la mise en application de “Fahrenheit 451” ?

Vive la laïcité ! Nous vivons une époque formidable !

J’espère que le pessimisme de mes propos ne vous empêchera pas de passer une journée aussi heureuse que possible !"

A l’appui de son propos, notre amie indique quelques adresses sur le web :


Tunisie :

Le patron de la chaîne privée Nessma TV, suite à la diffusion du film de Marjane Satrapi, Persepolis, a fait l’objet de menaces et d’attaques directes (tentatives d’incendie), et pourtant c’est lui qui comparait devant le tribunal de première instance de Tunis pour « atteinte aux valeurs sacrées, aux bonnes mœurs et trouble à l’ordre public ». « Ce film montre Dieu en dessin animé et pour nous ce n’est pas possible. » déclarent ses adversaires.

Plus de détails sur :

http://www.rfi.fr/afrique/20111118-...

=======================================================

Paris :

Le 3ème Festival Livres en tête, organisé par le Service culturel de l’Université Paris-Sorbonne, a lui aussi reçu des courriers de menaces, des « textes érotiques et pornographiques » (de Maupassant, Flaubert, Philip Roth, Yann Moix) devant être lus par divers écrivains (Daniel Pennac, Pierre Jourde, Eric Chevillard, Pierre Michon) dans l’enceinte de l’ancien Couvent des Cordeliers.

L’organisateur le rappelle : "Mais ça fait belle lurette que ce lieu n’est plus consacré. Ce n’est pas une église, pas un monastère, juste un vieux réfectoire qui sert à toutes sortes de spectacles" [1].

Tout l’article sur :

http://www.myboox.fr/actualite/le-3....

=======================================================

France :

Civitas à l’origine de plusieurs opérations bruyantes à Paris et à Rennes pour perturber ou empêcher la représentation de pièces ou de films "christianophobes" ou "blasphématoires", se décrit ainsi sur son site internet :

L’Institut CIVITAS est un mouvement politique inspiré par le droit naturel et la doctrine sociale de l’Église et regroupant des laïcs catholiques engagés dans l’instauration de la Royauté sociale du Christ sur les nations et les peuples en général, sur la France et les Français en particulier.

Sur le plan religieux, le mouvement est très proche de la mouvance intégriste lefebvriste. L’abbé de Cacqueray, un des dirigeants de l’Institut, souvent cité par le pôle jeunesse Civitas, est d’ailleurs Supérieur du district de la fraternité sacerdotale Saint-Pie X, quoique le secrétaire général de l’institut Civitas, Alain Escada, se défende de l’affiliation directe de Civitas avec cette fraternité.

Trois articles pour mieux connaître CIVITAS :

- http://www.lemonde.fr/societe/artic...-20111117-[deroule].]

- http://alter1fo.com/la-manifestatio....

- http://www.citizenside.com/fr/photo....

=======================================================

Varsovie :

Le 11 novembre, la Pologne fête son indépendance retrouvée en 1918. Mais cette année, la journée nationale s’est transformée en « Marche de l’indépendance », organisée par deux groupes xénophobes, antisémites et homophobes : la Jeunesse polonaise (Młodziez Wszechpolska) et le Parti radical national (Obóz Narodowo-Radykalny), qui veulent voir triompher une politique nationaliste, patriotique et anti-européenne autour de valeurs comme « la famille et Dieu ».

Une contre manifestation a abouti à une violente confrontation entre fascistes et antifascistes.

Plus de détails sur :

http://www.rue89.com/2011/11/14/vio....

Bonne lecture...

SKS


[1Tribune publiée sur Bibliobs


Brèves

20 avril 2014 - Honneur militaire

Un ami nous écrit à propos du ministre de la Guerre - non, de la Défense nationale - qui « a (...)

23 février 2011 - Stéphane

Nous avons reçu par Mille Babords la nouvelle : Stéphane Rigo nous a quittés.
Il sera incinéré (...)

3 septembre 2008 - A propos de l’Affaire Finaly

Un internaute nous signale : " En complément de votre article sur l’affaire Finaly, que vous avez (...)