L’être humain...

mardi 3 janvier 2012
popularité : 11%

Nous avons reçu ce joli texte d’un auteur anonyme.

L’être humain a le droit de vivre auprès de la rivière de son choix.

La rivière a le droit de couler auprès de l’être humain.

L’être humain a droit à l’eau chaude durant les mois d’hiver.

L’être humain a le droit de mourir, mais ce n’est pas une obligation.

L’être humain a le droit de faire des erreurs.

L’être humain a le droit plein et entier de se taire.

L’herbe a tout autant le droit de pousser en silence.

L’être humain a le droit de ne pas exagérément se surestimer.

L’être humain a le droit d’avoir des vues sur l’éternité.

L’éternité a le droit de l’ignorer.

L’être humain a le droit de vouloir comprendre l’univers.

L’être humain a le droit de ne rien y comprendre du tout.

L’être humain a le droit d’être un étranger en ce monde.

L’être humain a le droit d’oublier les prénoms de ses amis.

L’être humain a le droit de lire tous les livres.

Et les livres le droit à une protection très amoureuse de leur part.

L’être humain a le droit généreux de partager tout ce qu’il possède.

L’être humain n’a pas le droit de partager ce qu’il ne possède pas.

Si l’être humain a le droit naturel de cultiver l’amitié,

Le feu a le droit de ne pas aimer l’eau.

L’eau, elle, de craindre le feu.

L’être humain n’a pas le droit de faire pleurer quiconque.

Si l’être humain a le droit d’être incompris,

L’être humain a le droit d’aimer.

L’être humain a le droit de ne pas être aimé, mais c’est concevable.

Le crapaud a le droit de veiller, la nuit, sur l’être humain.

Mais le crapaud a le droit pour lui d’éviter de croiser l’être humain.

L’être humain a le droit de n’être ni remarquable ni célèbre.

L’être humain a le droit simple de protéger le chat.

Le chat a le droit de vivre dans une belle indifférence.

L’être humain a le droit de douter, mais c’est sans obligation.

L’être humain a le droit au bonheur facile.

L’être humain a un peu le droit d’être malheureux.

L’oiseau a le droit d’essayer de rayer le ciel.

Et le ciel de manger l’oiseau.

L’être humain a le droit de ne pas aimer les chiens qui gueulent.

Le chien a le droit d’être chien, mais pas plus.

L’être humain n’a pas droit à la violence, mais ça dépend…

L’être humain a le droit strict de considérer sa propre petitesse.

L’être humain n’a pas le droit d’en rendre un autre coupable.

L’être humain a le droit d’être un individu.

L’être humain a un droit certain de craindre la peur.

L’être humain n’a pas le droit de n’avoir aucun droit.


Brèves

27 novembre 2008 - Les amis de Georges

Dans le numéro 106 (novembre-décembre 2008) de la revue "Les amis de Georges" , on trouve (...)