A bas les armes partout dans le monde !!

mardi 15 mai 2012
par  K.S.
popularité : 15%

Lors d’une récente causerie au CIRA de Marseille, Carmen Guillen, compagne d’un des fils de Sara, a fait revivre pour les auditeurs Sara Berenguer, auteure, entre autres oeuvres, de Femmes d’Espagne en lutte, le courage anonyme au quotidien de la guerre civile à l’exil, Atelier de création libertaire, 2011.

Elle-même engagée très jeune dans le mouvement libertaire et la révolution espagnole, militante libertaire féminine selon ses propres termes, elle a aussi beaucoup écrit, et notamment des poèmes, certains célébrant la nature, d’autres d’une veine différente, marquée par ses idéaux.

Voici donc : A bas les armes partout dans le monde !!

A bas la guerre !!

A bas les armes !!

A bas les képis,

Ou alors, à bas les crânes

Qui n’ont point conçu d’âme.

***

A bas l’argent !

Source de malheurs

De millions de gens,

Soutien du mensonge,

Soutien des feignants.

***

Là où rien ne s’écroule,

L’argent s’accumule

Dans les poches des gens

Sans cœur ni scrupule.

***

Pourquoi et pour qui

a-t-on fait la guerre ?

C’a n’a point été

Pour ôter la misère,

Ni aider le peuple

Pour qu’il se libère.

***

Car il est encore

parmi les ténèbres,

un bandeau aux yeux

et absent d’idéal.

***

Les peuples fanatiques,

Qui par tant d’ignorance,

Les armes à la main,

Les ont sacré « rois ».

***

Et coups de sermons,

paroles à outrance,

Et coups de canon,

des bombes et des lances.

***

Et la terre brûle,

Et brûlent les bois.

Et brûlent les vies,

Et tout recommence.

***

Et le pape dit :

« Faites des enfants »

Qui feront la guerre

quand ils seront grands.

***

Pour défendre qui ?

Pour défendre quoi ?

Mais bien sûr ! L’argent !

**

L’argent pourrit les hommes,

La guerre les décompose.

L’un et l’autre les affolent,

L’un et l’autre les triturent

Dans leur course délirante et folle.

***

L’argent n’a pas d’odeur,

La guerre est aveugle,

Et en se donnant la main,

On entretue les peuples !!

[/Sara Guillen,

15/02/79/]


Brèves

27 novembre 2008 - Les amis de Georges

Dans le numéro 106 (novembre-décembre 2008) de la revue "Les amis de Georges" , on trouve (...)