« Fukushima : pas de miracle, c’est de pire en pire »

lundi 13 janvier 2014
par  K.S.
popularité : 14%

Dans sa revue de presse mensuelle n°7 (Actualité de décembre 2013) l’Observatoire du nucléaire dresse un bilan (provisoire, hélas) de la catastrophe de Fukushima dans cet article assez court pour que nous puissions le proposer ci-dessous à la lecture dans son intégralité :

« Fukushima : pas de miracle, c’est de pire en pire »

« Les lecteurs fidèles des parutions de l’Observatoire du nucléaire ne seront pas surpris de lire que la situation ne fait que s’aggraver à Fukushima : comme autour de Tchernobyl, cela va d’ailleurs être le cas pendant des décennies. Grâce à Terraeco, on apprend que la radioactivité est peu à peu disséminée au Japon, bien au-delà des zones proches de la centrale en perdition : "Emportés par les typhons et la fonte des neige, les radionucléides s’accumulent dangereusement au bord des rivières japonaises".

Nous avons par ailleurs déjà évoqué ces milliers de réservoirs édifiés à la va-vite autour de la centrale pour stocker les milliards de litres d’eau contaminés par les opérations de refroidissement des cœurs en fusion, opérations qui vont encore durer des années. Non seulement la quantité d’eau radioactive augmente de fait continuellement, mais l’état des réservoirs se dégrade rapidement et laisse présager des fuites, brèches, effondrements qui vont causer de nouvelles contaminations gravissimes.

Pendant ce temps, les opérations continuent à la piscine du réacteur 4, fragilisée par le séisme et le tsunami de mars 2011 : il faudra plus d’un an pour retirer une à une les 1535 barres de combustible qui y sont stockées, en espérant que le tout ne s’effondre pas entre temps, ce qui causerait une catastrophe probablement pire que celle déjà en cours.

Pendant ce temps, des militaires américains, venus prêter main forte aux Japonais après le tsunami, portent plainte pour avoir été gravement contaminés par la radioactivité venue de Fukushima. Dans un premier temps, l’armée américaine a tenté de nier les faits... parce que l’armée (des USA ou de n’importe quel autre pays), comme l’industrie nucléaire, commence toujours par nier et mentir. Mais, pour une fois, il se pourrait que l’affaire ne soit pas étouffée.

Enfin, même si cette écœurante réalité a déjà été évoquée au fil des mois (cf par exemple http://bit.ly/1e0grS5 ), il est bon que les médias parlent à nouveau de la façon dont sont « recrutés » les travailleurs de Fukushima : on trouve ainsi des SDF, des malades mentaux, des prisonniers, etc, souvent fournis à Tepco par la mafia. Un petit aperçu de ce qui pourrait hélas se produire sous peu en France... »

Comme à son habitude, l’observatoire du nucléaire donne en outre des adresses d’articles traitant plus précisément des sujets abordés dans le texte ci-dessus [1]


[1- Fukushima - Au Japon, l’eau charrie la radioactivité,
Terraeco, 2 décembre 2013 : http://bit.ly/1l7qOJk

- Fukushima : des fuites d’eau près des réservoirs de liquides contaminés,
20minutes.fr, 24 décembre 2013 : http://bit.ly/1eVqFby

- Fukushima : 51 marins américains portent plainte contre Tepco,
FranceTV, 24 décembre 2013 : http://bit.ly/1eXlhVs

- Des SDF pour décontaminer Fukushima
Reportage FranceTV, 31 décembre 2013 : http://bit.ly/19D88Jn.


Brèves

20 juin - 20 juin : Journée mondiale des réfugiés.

Plus de 5000 personnes sont encore mortes noyées en 2016 en Méditerranée. La France, terre (...)

8 mai - Au mois de mai

En mai 1931, sortie à Paris du premier numéro du mensuel "La Grande Réforme" sous-titré : Organe (...)

1er décembre 2016 - 1er décembre : Journée pour les Prisonniers pour la Paix

Le 1er décembre de chaque année, l’Internationale des Résistan(te)s à la Guerre et ses membres (...)

6 août 2016 - Le 6 et le 9 août 1945

Ne pas oublier : Le 6 août 1945, à Hiroshima (Japon), le feu nucléaire de la première bombe A, (...)

14 juillet 2016 - Bêtise et méchanceté humaine :

Corrida, jusqu’au bout de l’absurde et de la haine du vivant : La mère du taureau Lorenzo qui à (...)