À chacun sa propre mort

(livre collectif)
dimanche 15 mars 2015
par  K.S.
popularité : 9%

Du droit pour tous de pouvoir choisir de mourir par Jean-Marc Raynaud

Nous n’avons pas choisi de vivre. Certains le regrettent, d’autres, dont moi, non. La vie, c’est quoi ? Une parenthèse entre le néant et le néant. Un non-sens absolu. Un non-sens qu’il nous est possible de remplir de sens. Politique, social, philosophique. Mais à chacun sa propre vie… et sa propre mort.
Depuis belle lurette, j’ai choisi de me suicider. Fastoche. Alexandre Marius Jacob nous l’a démontré. Suicide mode d’emploi, également. Le capitalisme a récupéré cette « demande » via la Suisse ou la Belgique, mais contre monnaie sonnante et trébuchante. Perso, tout est déjà prévu, et « si Dieu me prête vie jusque-là », comme tout bon anar qui se respecte, j’espère pouvoir choisir ma mort. En tout cas, je m’en donne les moyens. Et personne ne m’empêchera de… Je pourrais en rester là. Moi je… et démerdez-vous. Mais comme le disait déjà Bakounine, je ne peux pas être libre tant que tous ne le sont pas.
Alors, je me bats pour que tous et toutes aient le droit de pouvoir choisir leur mort, étant entendu que ce droit n’est nullement une obligation. Lisez ce ou ces textes de Geneviève. Ils sont pathétiques (écrire au président n’est d’aucun intérêt), ou de bon sens, ou les deux. Il en est du droit de vote comme du droit de pouvoir choisir sa mort ou d’autres encore, les anarchistes dignes de ce nom se doivent d’être sur le front, quitte à dénoncer l’insuffisance de ce genre de droits, voire à s’en affranchir. Les anarchistes n’obligent personne à voter ou à mourir. Mais ils se doivent de permettre l’exercice de ces droits.
Jean-Marc Raynaud

Article paru sur Le Monde libertaire http://www.monde-libertaire.fr/expressions/17427-du-droit-pour-tous-de-pouvoir-choisir-de-mourir

À chacun sa propre mort, Éditions libertaires, 196 pages.

4ème de couverture :

LES ÊTRES HUMAINS, parce qu’ils se pensent, sont hantés par la mort depuis la nuit des temps. Pour autant, bien qu’elle concerne tout le monde, chacun l’appréhende à sa manière.
Ce livre recense le point de vue d’une pléiade de philosophes, d’écrivains,de poètes … d’hier et d’aujourd’hui sur la mort. Et c’est incroyable de constater à quel point il peut y avoir d’approches particulières d’une problématique pourtant intemporelle et universelle.
Signe des temps en ce temps où le signe est roi, plusieurs textes de livre militent résolument en faveur du droit à mourir dans la dignité.
Bref, pour peu qu’on estime qu’apprendre à mourir c’est aussi, et peut-être surtout, apprendre à vivre, ce livre est tout sauf mortifère.

C’est Jean Guilhot qui a lancé l’idée de ce recueil. Psychanalyste, socioanalyste et anthropologue, il a écrit plusieurs livres développant l’idée d’un nouvel humanisme selon lequel notre mort pourrait être libre et choisie, et, pour ceux qui le désirent, une auto délivrance accompagnée de compassion. Une mort dans l’amitié de la vie.


Brèves

21 septembre 2011 - ’Le vrai scandale des gaz de schiste

Vient de paraître :
"Le vrai scandale des gaz de schiste" par Marine Jobert et François (...)

18 octobre 2010 - Brassens libertaire

Vient de paraître Brassens libertaire de Marc Wilmet .
En voici la présentation par la librairie (...)

12 janvier 2009 - « Qui sont les anarchistes ? »

Information de Raforum Recherches sur l’anarchisme
Le prochain numéro du « Monde diplomatique » (...)

20 décembre 2008 - Encyclopédie anarchiste en ligne

Raforum () annonce :
« La grande et unique Encyclopédie Anarchiste de Sébastien Faure vient (...)

20 novembre 2008 - Emile Temime

Emile Temime est mort à Marseille le 19 novembre à l’âge de 82 ans,. Historien, il fut notamment (...)