Panaït Istrati, courte bibliographie

mercredi 23 avril 2008
par  K.S.
popularité : 14%

On trouvera des recueils de nouvelles en collections de poche :

Codine - Mikhaïl - Mes départs - Le Pêcheur d’éponges (La jeunesse d’Adrien Zograffi) ;
Domnitza de Snagov, Kyra Kyralina, Oncle Anghel (Les récits d’Adrien Zograffi) ;
La maison Thüringer - Le bureau de placement - Méditerranée (Lever de soleil) - Méditerranée (Coucher de soleil) (Vie d’Adrien Zogfraffi).

Les éditions Gallimard ont publié entret 1968 à 1970 les œuvres de Panaït Istrati en quatre volumes reliés, préfacés par Joseph Kessel.

- Vol.1 : Les récits d’Adrien Zograffi - Kyra Kyralina
- Oncle Anghel
- Présentation des Haïdoucs
- Domnitza de Snagov
- Vol. 2 : La jeunesse d’Adrien Zograffi - Codine
- Mikhaïl
- Mes départs
- Le pêcheur d’éponges
- Vol. 3 : Vie d’Adrien Zograffi - La Maison Thuringer
- Le bureau de placement
- Méditerranée (Lever de soleil)
- Méditerranée (Coucher de soleil)
- Vol.4 : - Les chardons du Baragan
- Tsatsa-Minnka
- Nerrantsoula
- La famille Perlmutter
- Pour avoir aimé la terre

Le pèlerin du coeur, ensemble de textes autobiographiques réunis et présentés par Alexandre Talex, fut édité par Gallimard (Collection blanche) en 1983, pour le centenaire de la naissance de l’auteur.
La correspondance avec Romain Rolland qui contient en particulier les deux premiers textes adressés par Istrati à ce dernier est parue aux Edition Canevas en 1989.

Aux Editions Phébus, trois volumes regroupent les romans et contes d’Istrati (contrairement à ce qui est dit en quatrième de couverture du premier volume, ce n’est pas la première édition regroupée).

« Vers l’autre Flamme » publié initialement par les Editions Rieder en 1929, a été réédité en 1977 par Les Amis de Panaït Istrati en tirage réservé aux membres de l’association. On peut encore, avec beaucoup de chance, trouver chez les bouquinistes l’une ou l’autre édition, et plus difficilement les Cahiers Panaït Istrati.

Pour mieux connaître Panaït Istrati :

- Boris Souvarine, Souvenirs sur Isaac Babel, Panaït Istrati, Pierre Pascal, Champ libre, 1985, ISBN 2851841556
- Jeanne-Marie Santraud, Elisabeth Geblesco, Catherine Rossi, Monique Jutrin-Klener, Martha Popovici, Hélène Lenz, Daniel Lérault, "Les Haïdoucs dans l’oeuvre de Panaït Istrati", L’Harmattan, 2002.
- Edouard Raydon : Panaït Istrati, Vagabond de génie. Ed. Municipales - 1968
- Monique Judrin-Klener : Panaït Istrati - Un chardon déraciné, écrivain français, conteur roumain - Maspero -1970

S.K.


Brèves

14 février 2016 - 14 février : naissance de Julia Bertrand

Institutrice, militante anarchiste, antimilitariste, féministe et libre penseuse, Julia Bertrand (...)