En prison pour s’être moqués de l’armée sur Facebook

mercredi 28 octobre 2015
par  K.S.
popularité : 13%

Au Myanmar, comme le fait remarquer Amnesty International, à l’approche des élections législatives du 8 novembre prochain, le nombre de prisonniers d’opinion incarcérés uniquement pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression ou d’association augmente et près de 100 militants pacifiques se trouvent actuellement derrière les barreaux.

Patrick Kum Jaa Lee

Ainsi, deux personnes ont été arrêtées, les 12 et 14 octobre et enfermés pour le même motif : avoir commenté sur Facebook une photo tournant l’armée birmane en dérision. Chaw Sandi Tun, appelée aussi Chit Tha Mee, 24 ans, et Patrick Kum Jaa Lee, militant pour la paix, n’ont pu consulter un avocat, et encourent plusieurs années de prison.

On peut demander leur libération, l’arrêt de la répression et le respect du droit fondamental à la liberté d’expression pour tous :
Pétition : http://info.amnesty.be/adserver2/my...


Brèves

20 juin - 20 juin : Journée mondiale des réfugiés.

Plus de 5000 personnes sont encore mortes noyées en 2016 en Méditerranée. La France, terre (...)

8 mai - Au mois de mai

En mai 1931, sortie à Paris du premier numéro du mensuel "La Grande Réforme" sous-titré : Organe (...)

1er décembre 2016 - 1er décembre : Journée pour les Prisonniers pour la Paix

Le 1er décembre de chaque année, l’Internationale des Résistan(te)s à la Guerre et ses membres (...)

6 août 2016 - Le 6 et le 9 août 1945

Ne pas oublier : Le 6 août 1945, à Hiroshima (Japon), le feu nucléaire de la première bombe A, (...)

14 juillet 2016 - Bêtise et méchanceté humaine :

Corrida, jusqu’au bout de l’absurde et de la haine du vivant : La mère du taureau Lorenzo qui à (...)